Accueil › Films › La Princesse de Chicago : dans la peau d'une reine FRENCH WEBRIP 2020

La Princesse de Chicago : dans la peau d'une reine torrent film

La Princesse de Chicago : dans la peau d'une reine FRENCH WEBRIP 2020

La Princesse de Chicago : dans la peau d'une reine FRENCH WEBRIP 2020

Poids du fichier: 696.44 MB
Seeds : 894
Leechs : 313
Nom : La Princesse de Chicago : dans la peau d'une reine torrent film
telecharger le fichier torrent

Télécharger le Torrent

Trailer
Critiques : avis d'internautes

(Cher lecteur, si tu ne veux pas te faire révéler toute l'intrigue, passe ton chemin) Qu'est-ce qu'elle m'a énervée cette Princesse de Clèves ! Avec sa droiture irréprochable, sa vertu, sa contenance, son sens du devoir, de l'honneur. On a qu'une envie, c'est qu'elle se lâche enfin et se jette dans les bras de son Duc de Nemours, puisque de toute façon il l'aime et elle aussi. D'un autre côté, c'est aussi ce qui fait le charme de cette princesse : sa volonté presque effrayante à résister à.

[17ème siècle (1678) - Roman psychologique] No-xious : "Chère Marie-Madeleine." No-sensei : Que fais-tu ? No-xious : J'écris à Madame de La Fayette pour lui expliquer comment utiliser un balais. No-sensei : Pardon ? No-xious : Parce que j'ai lu La Princesse de Clèves,.

Mlle de Chartres débarque. Elle arrive dans cette cour d'Henri II, remplie d'une centaine de personnalités que Mme de Lafayette nous présente dans les vingt premières pages. Il faut retenir les noms, les liens, les amants et les maîtresses, le vicomte ceci, la duchesse cela, le titre et les noblesses, les charges. Quel dur travail pour la jeune demoiselle à la longue chevelure blonde qu'est.

J’avais déjà lu ce roman il y a une quinzaine d’années (comme tous ceux qui font des études littéraires, je pense). J’en avais gardé une impression plutôt médiocre : pourquoi l’auteur passe-t-elle tant de pages à décrire la cour, avec tant de princes et de reines qu’on s’y perd immanquablement ? Pourquoi, alors qu’on attend une histoire d’amour, n’y consacre-t-elle qu’à peine la moitié du roman ?.

Archétype d’œuvre littéraire archi-connue, même chez les nouveaux barbares, mais qu’il est de bon ton de mépriser, ai-je remarqué (dans mon entourage du moins, qui n’est pourtant pas que de barbares). Archétype aussi du beau texte construit et intelligent. « Toutes ces différentes cabales avaient de l'émulation et de l'envie les unes contre les autres : les dames qui les.

Il est des époques où le faste des richesses, la luxure, la grandeur de certains noms nous empêchent de poser notre regard sur les acteurs de celles-ci. Il suffit alors de transcender quelques uns de ces mêmes acteurs et de les poser presque à l'état de divinité pour enfin les apercevoir. C'est ainsi que procède Mme de La Fayette pour distinguer Mme de Clèves et le duc de Nemours, elle en fait.

Je commencerai par évoquer ce qui m'a sans doute gênée dès les premières pages : je me suis un peu perdue, parfois, dans la multitude de personnages et les différents liens et histoires qui les unissent. Cela ralentissait ma lecture. C'est seulement l'un des quelques défauts que je trouve à l'œuvre. En dehors de ça, ce fut une lecture très agréable de ce grand classique de la littérature..

Ces fichiers peuvent vous intéresser :